Dienstag, 13. Dezember 2016

„Herrschen um zu dienen“ – Pierre RYCKMANS, Generalgouverneur von Belgisch-Kongo

Dominer pour servir ? Pierre Ryckmans, la colonisation,
l’anti-colonialisme” Rosine Lewine

   Des textes sur la politique coloniale signés de Pierre Ryckmans, gouverneur-général du Congo belge, j’en ai eu
connaissance il y a quelque cinquante ans, en préparant avec Pierre Joye la rédaction de notre ouvrage Les Trust sau Congo1. Nous avions été frappés par leur ton de distance critique à l’égard de la gestion de la colonie. Et les citations de PR n’ont pas manqué dans Les Trusts. Mais nous ne connaissions pas l’homme Ryckmans...Je l’ai découvert grâce à la remarquable biographie que lui a consacrée Jacques Vanderlinden2. Il m’a semblé intéressant de «renouer» avec Pierre Ryckmans, pour mieux comprendre la place originale occupée dans l’histoire des relations de la Belgique avec sa colonie par ce personnage singulier et attachant.
Iconoclaste – on l’a traité de «bradeur d’empire» – et obstinément paternaliste. Audacieux ici et frileux là. Analyste parfois cruel de l’exploitation coloniale, mais opposé à l’option anti-colonialiste. – RL.

http://actuelmarx.u-paris10.fr/cm5/com/M15_CM_%20Lewin.pdf   
Nashenka sagt: Solche Materien sind allgemein mehr auf Französisch erhältlich.  Pierre Ryckmans (1891-1959) entstammt aus einer  Antwerpener französischsprachige bürgerliche  Familie. Die Parteigenossin Rosine Lewin (1920-2010) ist ebenfalls in Antwerpen geboren, ebenfalls französischsprachig,  Sie war Hauptredakteur des (“Drapeau rouge“) schrieb viel, wobei „Les trusts au Congo“ (1961) zusammen mit Pierre Joye, ihr Hauptwerk war.

Keine Kommentare:

Kommentar veröffentlichen